Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Pour Samja
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 1er mars 2015.

oOo

Toute politique semble animée par trois soucis qui se combinent en proportions variables : le souci de l’environnement, le souci de justice et d’équité sociale, le souci du profit maximal.
Trois logiques complémentaires, concurrentes voire antagonistes à l’œuvre dans le champ politique, économique, associatif et culturel.
Hors-cadre, le champ cultuel qui anime en douce les débats, les mine parfois, les fait exploser quand la soumission à un ordre prétendument transcendant commande subrepticement ou manifestement des pensées, des paroles et des actes.
Une " shaman germanique " donne de la voix en défendant sa voie ouverte sur les traditions shamaniques des populations celtes et germaniques, telles qu’on peut, en l’état actuel des connaissances, les vivre, les faire revivre et pourquoi pas les ressusciter.
Samja vit profondément sa foi en accord avec les bois et les eaux, le ciel et la terre. Son souci est double : écologique et mystique.
La terre comme manifestation de la terre - minéraux, végétaux, êtres animés, humanité comprise - et cette manifestation comme acte de communication de la terre avec les hommes et les femmes qui entendent, écoutent, s’y entendent à écouter les paroles que nous murmurent des êtres perceptibles quoiqu’invisibles, que l’on veuille voir en eux des signes, des entités douées d’intention et porteurs d’une histoire, ou bien encore les linéaments d’un lien fragile, flexible, jamais rompu qui perdure entre l’homme et sa terre natale.
Une parole vagabonde qui séjourne au plus près du cœur, l’emporte loin du monde pour mieux le replier sur la terre.
Samja est constamment en butte à l’incompréhension due au fait que les idéologues nazis, en leur temps, et encore de nos jours leurs détestables rejetons, pèsent sur l’interprétation de la grande tradition préchrétienne anéantie par les conversions chrétiennes forcées opérées par les armées carolingiennes qui, les premières, détruisirent les lieux de cultes traditionnels, tel le frêne d’Irminsul.
Qui dit tradition, dit dévoiement de cette même tradition par les nazis qui ont tout salis, tout compromis, rendu suspects les symboles, les runes, les graphies, et jusqu’à l’usage de certaines associations de couleurs.
Comment être serein dans un contexte aussi délétère ?
Comment vivre une foi non-contraignante, non-coercitive dans un monde voué à la technologie, au calcul, à la logique du profit qui broie et les hommes et la nature, quand cette foi même est déconsidérée, jugée suspecte, coupable même du pire obscurantisme qui soit, à savoir le nazisme ?
C’est la question qui taraude Samja, à laquelle elle répond en vivant sa foi sans complexe, mais toujours contrainte de se justifier lorsqu’elle prend la parole publiquement.

 

Jean-Michel Guyot
13 février 2015

 

Quand mon cœur renoue avec l’inspiration, des images ne se bousculent pas en moi, elles passent et repassent les unes dans les autres, elles mêlent leurs eaux, diaphanes, légères et lentes, soies qui miroitent dans l’air de l’eau, flottent dans l’eau de l’air, douce lumière tangible, pâte à pétrir, atmosphère entre air et eau, terre et ciel au sein de laquelle tons bleus, nuances orangées, ors subtils, bruns chaleureux jouent ensemble leur partition nocturne.
Feuilles mortes et galets jaunis, fond sablonneux où brilles les schistes, les micas, les granits mêlés aux matières organiques décomposées, ensemble fascinant caressé par les eaux vives.

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -