Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Douceur
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 17 janvier 2016.

oOo

Comme d’une plainte, et d’après elle,

Des hautes terres venue,

Rassembler le jour

Dans l’épais charroi des nuits glacées,

Et qu’à l’aube le fouet du vent t’invite dans les neiges scintillantes,

Meute en tête dans la splendeur hivernale

Qui accourt dans tes yeux

*

 

Douceur marine,

De si loin,

Dans les terres gourmandes

Et agile la roche qui se brise,

Reflue dans les mers avides

 

Les craies ravinées éclaboussent les nuits tendres

Dessinent, découpent des franges d’aube maligne

Que les eaux, leur tumulte, s’y engouffrent !

Et sage est le vent qui s’absente

 

Langueur d’automne très loin à l’Est

Roches et rochers perdent les eaux,

Accouchent, dantesques, les fleuves impétueux

Mousses et plantes, lichens et arbustes s’accrochent à leur raison d’être

Et je viens, plus que ne vais,

Dans l’humide

 

A l’aube enneigée, une brume caresse les collines

Elles qui peuplèrent mon enfance habitée des lieux

 

On murmure que les arbres conversent depuis leurs cimes

Ces guetteurs de foudre se jaugent et s’observent

Avec les nuées de corbeaux pour tout ramage

Antique concert

*

Non loin de ce qui fut,

Mémoire granitique dans tes pas imprimée,

Le basalte endormi guette l’aube

Les givres scintillent,

Folle légèreté promise au soleil

Aveuglant

*

Les sables de Milo résistent,

Tu te jettes dans les bras de la grève,

Toutes voiles rabattues

Un vertige t’attend

Prête mains fortes à Vénus,

Fais vibrer la cithare,

Fais entendre le tympanon,

Dans une conque, laisse aller ton oreille vagabonde

Rassemble, tamise, extrait, remue

C’est l’or du temps dans les yeux hagards de la déesse

Qui te guide

Ferme les yeux alors,

Laisse venir à toi les hautes futaies,

Inverse les courbes,

Détruis les angles,

Rameute ta corne des brumes

Fais entendre à la mer allée

Ta rumeur forestière !

Que Freyja se lève enfin,

De buis en buis, de roche en rocher bondisse

Au-devantdes mers lointaines !

 

 

Jean-Michel.Guyot

28 décembre 2015

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -