Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
ABSTRACTION
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 24 janvier 2016.

oOo

L’art abstrait est abstrait, comme la musique. Il acquiert un degré de pure abstraction si toute notre attention est captée par des formes, par un jeu de formes. L’art de François Morellet est souvent cet abstrait. Non celui de Mondrian, et moins encore celui de Kandinsky. C’est seulement en géométrisant la toile qu’on peut capter au maximum l’attention du spectateur sur la dimension purement formelle de la toile. Dès lors que Mondrian eut fait ses Arbres, avec les conséquences que l’on sait, il était évident que le spectateur retrouverait des bosquets entiers, des forêts même, des boulingrins de rêve dans les toiles les plus économes et les plus abstraites du peintre. Avec l’arc noir relève de cet autre courant de l’abstraction, que l’on a appelé lyrique et où la dimension évocatoire est exacerbée : formes en suspens, ébauches et échos relatifs à d’anciennes toiles, figuratives celles-ci, du même peintre.

Or, dans cette toile, j’imprimais personnellement l’image d’un joueur de hockey sur glace, tel qu’il devait donner son impulsion à tout le mouvement de la toile. Mais ce joueur de hockey, vous le voyez, sa peau s’est transformée en air, sa tête en météore, il a fini par intégrer le domaine cosmique auquel se rattache toute l’oeuvre de Kandinsky.

L’abstraction, même si l’on se fondait sur Morellet, n’est jamais purement abstraite. Reste toujours le personnage Morellet, être fantasque à la manière des artistes conceptuels des années soixante, soixante-dix : à la manière d’Eric Burden, par l’attitude abstraite.

Lorsque l’art se situe dans le monde, il ne le fait qu’en situant le monde. On ne peut pas faire autrement : si je définis la fiction, négativement c’est la réalité ce que je définis. Ainsi de l’abstraction.

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -