Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Auteurs invités [Contact e-mail]
AUTEURS INVITÉS
Depuis avril 2004,
date de la création
du premier numéro
de la RALM.
CONTE AFRICAIN - SOUS LES FERS DU CHAT
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 18 juin 2006.

oOo

Personnage et rôles

PATOUH « le chat », celui par qui passe tous les malheurs des souris car ne se nourrissant que de souris, le sort de chacune de ces souris ne dépends que de la famine et de l’humeur de SIR chat.

LAMDO-DOMROH « le chef des souris »

DOMROH « dignitaire des souris »

TOUNKUI « vieille souris traîtresse

 

Un jour, conscient de la perdition vers laquelle allait la famille souris, de par la présence de PATOUH le chat dans leur contrée, LAMDO-DOMROH le chef des souris fit appeler toutes les souris et leur fit savoir l’état de la situation sur ces propos ;

LAMDO-DOMROH

Chères sœurs souris, nous voici confrontées à une calamité. SIR PATOUH est arrivé dans notre contrée, étant bien chétif. La bonne mine qu’il affiche en ces temps est le motif de cette calamité dont je parle car il n’épargne ni souris grosse ni souris grasse. Il n’épargne ni souris vieille ni souris jeune. Si contre cela nous ne faisons rien, nous irions à la perdition dans peu. Sur ce, je ne trouve pas tout seul la solution, et j’attends vos contributions pour une solution à adopter.

Les souris trouvèrent cette idée fort louable et firent retentir cris et applaudissements. Le dignitaire des souris la parole et dit ;

DOMROH

La voie de notre chef est celle de la sagesse. Nous devons défendre nos vies et notre dignité. Un seul chat n’est pas plus fort de plusieurs souris ! Ce qui donne l’avantage à PATOUH c’est sa tactique et son courage. Ce qui ôte l’avantage à nous c’est l’individualisme et la peur.
 
Toutes les souris approuvèrent et applaudirent. LAMDO-DOMROH reprit la parole et dit ;

LAMDO-DOMROH

Demain sera pour nous un jour pas comme les autres. Un jour de délivrance. Informez les souris de chaque contrée, de la grande nouvelle. Préparez vous pour ce combat historique. N’oubliez ni flèches ni lances. Affûtez machettes et haches. Préparez l’orchestre de la dynastie des souris pour rythmer nos pas vers le champ de bataille.

Dès l’aube toutes les souris se réunirent sur la place du village, à l’exception de TOUNKUI la vieille souris traîtresse qui arriva en retard, donnant pour alibi ses rhumatismes. Ce n’était que prétexte car ayant plusieurs fois vu SIR PATOUH dévorer un à un les siens, trouvait trop téméraire cette action contre leur éternel détracteur. Le chef des souris donna un signal solennel et la caravane s’ébranla en direction du logis de PATOUH.

PABAM...PABAM - PABAM...PABAM...


Aux premiers pas, afin de montrer son courage et sa détermination aux
 autres, chacune des souris cherchait à prendre le premier rang. Mais plus on approchait du logis du chat, plus chacune des souris perdait l’engouement et le courage, de là à perdre le pas. La caravane s’immobilisa dans la cour du chat. Chacune des souris dit à voix basse à sa sœur - Avance toi donc ! - Celle-ci lui rétorqua - Surtout pas moi... LAMDO-DOMROH prit le devant et dit -

LAMDO-DOMROH

Ici est l’occurrence pour montrer la détermination que je garde à toujours défendre notre tribu. Le son et la cadence de l’orchestre s’accrut, réveillant PATOUH. Ce dernier fut très surpris, prit peur, et tout de même il se leva et ouvrit la porte. Il fut encore plus surpris de voir une marre de souris dans « sa cour ». LAMDO-DOMROH qui avait pris le devant commença à reculer. Au bout de l’étonnement, mû par la peur que par la colère, PATOUH avança vers les souris, souleva sa crinière et émit un miaulement - MIAOUUU... MIAOUUU... Ces miaulements suffirent à ôter à LAMDO-DOMROH et au siens la détermination et le courage. Le chat remarque leur doute, reprit confiance et fit un bond vers eux. Chacune se sauva, jetant son arme. Les musiciens jetèrent la batterie sur les lieux et s’échappèrent à toute vitesse. Au bout d’une course folle, PATOUH réussit à attraper TOUNKUI la vielle souris, qui le supplia et lui dit ;

TOUNKUI

Si tu me dévores tu perdras une information précieuse que je garde dans mon ventre. PATOUH tendit l’oreille. Elle continua en disant ; SIR PATOUH, les souris ont décidé de venir vous tuer afin de sauver leur tribu. Je n’étais pas du tout du même avis, malgré ma présence sur ces lieux. Je t’en supplie et jure de ne guère recommencer. PATOUH affamé lui rétorqua ;

PATOUH

Tu es subitement devenue bien gentille, pourtant tu étais tout à l’heure devant ma porte, munie d’une arme ! Retient plutôt cette leçon ; Le traître, être vicieux, est tel un charançon. Il meurt quelquefois dans le bois qu’il vient de charançonner. Malgré ta gentillesse, tu feras un bon repas pour moi.

Sur ce, le chat l’emporta et, plus tard, on n’entendit que des craquements des os de notre souris traîtresse.

Janvier YEMELE

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2018 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -