Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
L'enfant et le chien
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 4 septembre 2016.

oOo

 Le pelage du chien est touché, malaxé par des mains bien plus jeunes que celles du maître, des mains qui apprennent, sous l’oeil vigilant du géniteur, à se familiariser avec cette matière vivante qui ne parle pas et qui, dans le même temps, exprime tant de choses. Et là, dans ce long couloir propice au jeu, l’excitation du chien et celle des enfants se rejoignent dans un bruit constitué de cris, de rires, d’aboiements, de grognements, d’encouragements, d’appels ou de sifflements. Ce qui est entremêlé, c’est aussi l’affection, l’observation, la ruse, la moquerie, le réconfort, l’improvisation, dans un respect pas nécessairement démonstratif mais bien réel, effectif.
 Pendant ce temps, le chien se laisse faire dans une confiance qui ne cesse de grandir à mesure que le temps passe, son abdomen offert en est la meilleure des illustrations. Désormais couché, dans le calme revenu, il mordille chaleureusement les jeunes mains qui le caressent, scellant de manière définitive la confiance depuis le début établie.
 Cette matière vivante souple, docile, joyeuse, n’est pas avare de gratitude envers les jeunes mains qui jouent avec elle : la langue recherche l’épiderme du visage, le corps se redresse et bondit de satisfaction sur ces jeunes silhouettes à nouveau rieuses … l’interaction continue, l’interaction révèle encore des moments, des réactions inattendues. Entre le chien et l’enfant, c’est le mutuel étonnement.
 Un peu plus tard, le territoire de l’animal sera changé et nettoyé par ces mêmes mains qui montrent un intérêt global pour l’animal, un intérêt synonyme de responsabilité. La distribution de ration, elle aussi, relève de ces mêmes mains qui la transportent jusqu’à la gamelle du chien.
 L’animal s’est amusé, il s’est défoulé avec les jeunes êtres d’âges distincts dont il a absorbé les réflexes liés à leur jeunesse, appréhendé les différents niveaux de maturité, reconnu, finalement, la capacité d’investissement de chacun. Ce que ne savent peut-être pas encore les enfants, c’est qu’il est devenu leur gardien et qu’il veillera sur eux sans qu’ils s’en aperçoivent.

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -