Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
Navigation
Ma petite bibliothèque portative
Jean Ricardou - Textique (questionnaires et site)

[E-mail]
 Article publié le 13 juin 2017.

oOo

Quant à nos échanges, si je souhaite, en effet, qu’ils s’appuient, non seulement sur un écrit, mais encore sur une présentation du Séminaire en particulier, c’est pour les raisons suivantes.

Sur un écrit ? Oui, parce que, en textique, l’on est attentif, notamment, à ces deux phénomènes connexes : le perpétuel effacement de ce qui est inscrit "noir sur blanc", la sempiternelle anesthésie du lecteur. Or, parmi les diverses opérations qui les produisent, il faut compter, bien sûr, dans un écrit traitant d’un autre, la mise à l’écart, si fréquente, de ce dernier. Ainsi, la théorie textique se développant, comme à l’ordinaire, sous les espèces d’un ensemble de pages, l’évoquer sans accueillir au moins quelque feuillet, eût concouru à retenir l’attention davantage sur les "idées" émises que sur la manière dont les "mots" les agencent, bref eût concouru, dans le principe, à cet effacement scriptuel (puisque l’écrit dont on parle eût été exclu), et à cette anesthésie lectorale (puisque, par voie de conséquence, le lecteur en eût été démuni).

Sur une présentation du Séminaire en particulier ? Oui, parce que sitôt qu’on s’efforce, pour éviter de le mettre à l’écart, d’insérer l’écrit envisagé dans l’écrit qui l’envisage, l’on se heurte, évidemment, à un problème d’ordre spatial. L’on ne peut guère citer vaste sans courir sur le champ deux périls : sous l’angle quantitatif, celui de voir l’écrit d’accueil supplanté par l’écrit reçu ; sous l’angle qualitatif, celui de voir l’écrit reçu offrir bientôt place à davantage de phénomènes qu’il n’est possible d’en traiter. Du coup, et comme, se bornât-on à sa minime portion publiée, le corpus textique n’est pas exigu, choisir, en guise d’appui, une brève présentation du Séminaire (celui de l’année 97, en l’espèce), c’est, d’une part, se soustraire à une trop flagrante mise à l’écart de l’écrit considéré et, d’autre part. se garantir des périls de l’ampleur.

Extrait des questionnaires :

Ricardou - Questionnaires

Le site :

http://www.textique.org/

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

 

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -