Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
nouveauté : N3
roman in progress

En ligne : cliquez
Vu à la télé un jour de menace
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 13 juin 2017.

oOo

C’était une terrible menace
une menace à prendre au sérieux
d’autant qu’il faisait nuit
et que les oiseaux ne plaisantaient jamais la nuit.
Vous le saviez, ça que les oiseaux
ne plaisantent jamais la nuit ?
vous ne le saviez pas, hein ?
et ça ne vous empêche pas
de vous réveiller la nuit
qu’est-ce qui vous a réveillé
c’est un oiseau, non, pas un oiseau
vous ne croyez pas aux oiseaux
mais quelque chose vous a réveillé
vous avez froid ou chaud
vous ne savez pas très bien
vous vous sentez terriblement seul
c’est fou ce qu’on peut se sentir seul
dans ces moments-là
et pourtant on sait bien qu’on n’est pas seul
il y a quelqu’un derrière la porte
ou derrière la fenêtre
parce qu’il y a aussi une fenêtre
la fenêtre c’est pour le matin
et la porte c’est pour le soir
vous avez compris pourquoi
devinez un peu si vous pouvez
vous n’avez jamais pu deviner ?
qu’est-ce que vous savez faire ?
jongler avec trois balles ?
deux rouges et une blanche
je ne vous conseille pas de jongler
dans ces moments-là
ce n’est vraiment pas le moment de jongler
vous pouvez tricoter
ou faire de la planche à voile
mais évitez les jongleries
ce n’est pas un bon truc
pour retrouver le sommeil
 
si je connais un bon truc ?
pas plus que vous
je n’ai rien dans les manches
d’ailleurs je dors tout nu
et je me réveille tout nu
avec quelque chose d’inachevé
quelque chose de terrible aussi
je ne sais pas ce que c’est
je ne veux pas le savoir
je veux dormir encore
et rêver autre chose
mais le rêve revient
toujours le même toujours me réveillant
toujours au même endroit
vous avez compris le coup de la porte
vous avez compris le coup de la fenêtre
alors dites-moi un peu
le matin c’est... la fenêtre
le soir c’est... la porte
vous n’avez toujours pas compris !
 
il faut que je sorte de ce cauchemar
les oiseaux menacent maintenant
c’est une heure terrible
on ne pourra pas éviter le pire !
vous ne le saviez pas, hein ?
vous ne savez rien
et vous ne comprenez rien !
 
C’était une vieille télé en noir et blanc
elle était posée sur une chaise
et ça faisait un drôle d’effet
de le voir grimacer ainsi noir et blanc
et de demander si on savait
et si on avait compris de quoi il s’agissait
pas bien compris non
et on ne savait pas tout
on avait la télé un point c’est tout
et il avait beau grimacer
et employer de grands mots
dont le sens nous échappait sans doute
la télé était une télé comme les autres
sauf qu’il n’y avait pas de couleurs
et comme on ne savait pas ce que c’était la couleur
on voyait bien qu’il cherchait à nous dire
quelque chose d’important
d’important pour tout le monde mais quoi ?

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

 

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -