Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Servire
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 10 septembre 2017.

oOo

La littérature est un état. Un sacerdoce.

Toute l’histoire de l’écrivain est absorbée dans la construction de l’œuvre, une œuvre en mutation. Si la personnalité entre pour une part non négligeable dans la dynamique du trepalium, dans la constance, l’abnégation, elle s’efface rapidement, finalement, devant cette vaste, cette gigantesque entité que l’on nomme littérature.

Une entité sans borne.

Ainsi, toutes les forces vitales de l’auteur se trouvent engagées dans ce processus singulier, dans cet appel incessant de l’édification de formes narratives sinon novatrices, du moins singulières.

Le monde grandit. Il s’ouvre sans limite. Une sensation de plénitude et de puissance envahit le créateur, un créateur en situation.

La littérature ? Posséder le monde en un trait de plume.

La dissolution ou l’effacement de la personnalité se transforme alors en énergie pure au service de la discipline. Oui, l’auteur est un serviteur. Ce professionnel des mots participe à l’agrandissement, à l’histoire de la littérature.

Cette projection permanente aboutit à de nouvelles visibilités, comme l’expansion de sensations inédites à l’instar des fantasmes d’Alain Robbe-Grillet, ainsi que des nombreux glissements narratifs de son œuvre qui sous-tendent toute la complexité de la subjectivité moderne, affranchie du schéma narratif classique.

Cet esprit de recherche s’exprime également pleinement en peinture, dans les tableaux abstraits de Piet Mondrian, pour ne donner qu’un exemple. La totalité de ses convictions, de son engagement, de son investissement dans la peinture finit par aboutir, au fil du temps, à l’abstraction. Le nombre de couleurs diminue, la notion d’espace devient conjointement précise et distante, la géométrisation des formes s’impose, selon une épure sans cesse accentuée. C’est ainsi qu’apparaissent les modèles d’architecture en cours et à venir, annonçant la volonté du peintre de dessiner un monde aux contours simplifiés. Aux problématiques moindres. A la naissance d’un esprit, au bout du compte, aussi simple que sa peinture.

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -