Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Une nuit
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 11 mars 2018.

oOo

Voici des années que j’habite dans le peut-être de relations éphémères, toutes plus frustrantes les unes que les autres.

Voilà ce que se ditune amie très chère au seuil d’une vie nouvelle.

Cette vérité imparable, confiée lors d’une conversation à bâton rompu tard dans la nuit, me fit songer à ma propre situation affective, sans que je pusse me résoudre à m’ouvrir à elle. Pour elle, j’étais ce roc indestructible trop occupé à écrire des stances verticales, des poèmes abruptes, immergé que j’étais, par la pensée, dans la beauté du monde.

Ce n’est que l’aube venu qu’une pensée sauvage m’effleura.

Nous dormions blottis l’un contre l’autre sur le canapé devant la cheminée, lorsqu’un éclair, une sorte d’arc électrique extrêmement puissant passa de moi à elle ou d’elle à moi, impossible à savoir, tant ce fut soudain et saisissant.

Nous fûmes réveillés en sursaut, choqués, secoués, le cœur battant, et nous tremblions comme une seule et même feuille de papier mâché, deux chiffes pantelantes vraiment.

Une fois le choc passé, ramollis tous les deux, nous esquissâmes un sourire au même instant. Je n’oublierai jamais cet instant magique. Nous étions comme lavés de tout soupçon l’un à l’égard de l’autre. Je n’étais plus pour elle ce roc indestructible, elle n’était plus cette femme vagabonde en proie à des pulsions sexuelles incontrôlées, nous étions devenus deux êtres de chair et de sang, un homme et une femme au cœur mis à nu l’un par l’autre.

L’arc électrique, si bref, si puissant, n’avait pas agi comme un révélateur, il nous sembla plutôt être l’aboutissement d’un long cheminement inconscient qui nous avait rapprochés de la plus rude des façons.

Une audace nouvelle s’était faite jour.

Désormais, ce ne serait pas tant ce que nous dirions et montrerions de nous l’un à l’autre qui allait compter mais l’audace folle qui nous animerait, cet élan l’un vers l’autre que nous appellerons amour.

 

Jean-Michel Guyot
2 mars 2018

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2018 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -