Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Littérature et libéralisme
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 29 mars 2020.

oOo

Depuis plusieurs décennies, la place de l’écrivain et donc de la littérature a profondément changé au sein de l’Occident. Au sein de la Cité.
Imputer ce retrait à l’hyper-puissance de l’image est sans doute trop aisé. La raison est donc culturelle.
Il n’y a pas si longtemps, l’auteur était normalement considéré comme un créateur à part, faisant plus ou moins partie du patrimoine. Apportant une pierre à l’édifice de son domaine, en l’occurrence littéraire.
L’inexistence sociale de l’écrivain d’aujourd’hui - hormis ceux, très rares, pour qui l’insertion médiatique les transforme en produits marketing, en vecteurs de la littérature industrielle - , ne signifie pas que l’auteur est asocial. Cela veut dire que son travail, toujours aussi difficile, n’est plus considéré. Ne reste alors que le mythe, comme le dit fort bien Richard Millet dans certains de ses livres ...
C’est oublier, surtout, que l’écrivain est avant tout un être humain, un individu qui vit et observe. Il ne se considère pas, ainsi, comme un être social. Car cet adjectif est fortement connoté, politiquement.
En effet, quelle que soit la coloration politique, le système enjoint tout individu à " être social " . Allons plus avant : l’évolution du libéralisme fait encore plus peser de contraintes sur l’individu puisqu’il s’affirme comme la seule voie possible.
Oui, la pensée dominante du libéralisme a diffusé tous les principes de dérégulation. Par un apparent paradoxe, l’art et le libéralisme s’opposent frontalement, le premier proposant la démesure à l’intérieur de contraintes subjectives, tandis que le second prône l’absence de limites objectives. Le pluralisme littéraire s’oppose au monolithisme libéral : toutes les voix sont possibles à travers l’écrit, alors que le libéralisme sauvage est allergique à la contradiction. La démocratie littéraire s’oppose au dogme libéral. La régulation littéraire s’oppose à la dérégulation économique. De la sorte, si la littérature augmente l’individu en lui permettant de s’exprimer librement, le libéralisme le diminue. Et ce, d’autant que le système est le promoteur d’une pseudo-démocratie à l’intérieur de laquelle le concept d’horizontalisme fait accroire que tout est possible et que tout se vaut, annihilant la hiérarchie naturelle des valeurs. Et conduisant à un infantilisme généralisé qui ne fait que renforcer le système en place.
Dans un système où tout est permis et où la moindre cohésion est menacée, la littérature apparaît comme un périmètre sûr, même s’il n’est pas rémunérateur. C’est le vieux conflit entre l’ordre et le désordre - moteur de l’art d’après la pertinence robbe-grilletienne - qui se sépare en deux, dénommant respectivement la littérature et le système actuel, dans lequel elle évolue et qui la dévalue.
De la sorte, le véritable écrivain, le véritable auteur oeuvrent à la marge ou à la périphérie, leur travail étant plus décontextualisé que jamais.
Mais c’est oublier, au bout du compte, que la littérature a toujours affronté le contexte politique et économique de son temps, pour lui survivre. Et le dépasser ...
Car l’homme a toujours besoin de mesure.

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -