Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Auteurs invités [Forum] [Contact e-mail]
AUTEURS INVITÉS
Depuis avril 2004,
date de la création
du premier numéro
de la RALM.
Poème d'un double coup d'arme
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 9 juillet 2009.

oOo

Poème d’un double coup d’arme

 

Pour le serment de l’arbre

L’aiguillon d’un double coup

D’arme de jubilation massive

Pour la ronce et la fleur

Le soleil nous lavant

De la fraternité absurde

De ce siècle

 

Pour les yeux vitreux

De mon pays de cendre

Des poètes à gages

De mots au goût

Poivre

Des révoltes solaires 

Lames rouges

Triomphant de l’obscurité

A coup de métaphores

Jusqu’au saignement

De chaque globule

A pleine main

Un vendredi saint

 

Aucun déluge

Pour débusquer

La tristesse de ma terre

Fragile à inquiéter

Finesse de faïence

 

Se cache une giclée de soleils

Sous la peau

De ce bout de terre rouge

Feu dévorant

Des énigmes

Qui galopent dans les rêves

Des femmes

 

Moi homme double

La parole mienne

Sauf-conduit indivisible

Pour frères de peine

Je me sens poète

En tesson de mots

 

oOo

 

Le Sanctuaire

 

Déchaussez-vous amis

Déchaussez-vous

Car voici la cognée à la racine

De l’arbre

Pour en essorer l’écorce

De sa sève

Le poème élimé

Par le chaos primordial

Raisonne la violence des mots

Ne faisant aucun vœu de lisibilité

Mais nous donnant poètes

Un lieu d’existence

Avec double vitrail

Le poème nous tient en respect

De nous-mêmes

A distance de la folie de ce siècle

Je reviens d’un rêve

Où la mort me regardant

Dans les yeux

M’a dédié son chapeau de suicide

(Que faire d’un chapeau tête coupée)

Je lui ai hurlé ma gratitude

A tue-tête

Une bande de dents de derrière

Me mâchent

En papier de cigare

Suis pas poète

A me laisser m’écrire

Sur page imprimée

Suis pas poète

A me surconsommer

En gomme de crayon papier

Suis pas poète

A être témoin de ma mort

Suis pas poète tout court

Pour couper court

A ce petit tour

Peut-être

Peut-être pas

Mais je boxe les mots

Je porte le verbe

En marée haute

Je parle du fond des choses

Vous prévenant amis 

De vous déchausser

Avant d’entrer dans le poème

Pour ne pas en souiller la pureté

 

 

© Fednel ALEXANDRE

Mont-Saint-Aignan, FR

Textes inédits, mai 2009

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -