Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Auteurs invités [Contact e-mail]
AUTEURS INVITÉS
Depuis avril 2004,
date de la création
du premier numéro
de la RALM.
Le saurais-tu ?
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 19 septembre 2005.

oOo

Le saurais- tu ?

Saurais-tu la plainte du rossignol
Qui se protège sous la feuille
De l´espérance ?
Il boit une larme noire
D´un nuage trop présent...
Le saurais-tu ?

Entends-tu gémir son chant
A frôle feuilles jaunies
Qui se perd ?
Il fallait saisir la mélodie
Pleurer avec lui...

Des perles de mélancolie
Tombent et tombent sans cesse
Dans le pourpre de mes prunelles...

Saurais-tu le murmure du lièvre
Qui se terre sous le marbre
De l´hiver ?
Il tremble au grelot triste
D´un flocon persistant
Le saurais-tu ?

Entends-tu marmonner son silence
A travers plaines et champs
Qui s´échappe ?
Il fallait saisir la souffrance
Pleurer avec lui...

Des perles de mélancolie
Tombent et tombent sans cesse
Dans le pourpre de mes prunelles...

Saurais-tu le frisson de la carpe
Qui se confond sous le rocher
De l´ironie ?
Elle respire la haine
D´un courant insidieux
Le saurais-tu ?

Entends-tu frétiller son cri muet
Dans l´onde qui n´en finit pas
De s´écouler ?
Il fallait saisir sa déchirure
Pleurer avec elle...

Des perles de mélancolie
Tombent et tombent sans cesse
Dans le pourpre de mes prunelles...

Saurais-tu l´écho de l´écureuil
Qui se perd dans le chêne
Des souvenirs ?
Il frappe en damné l´écorce
Des âges passés
Le saurais-tu ?

Entends-tu marmonner la question
Elle revient à chaque saison
Qui le fuit...
Il fallait saisir la réponse
Et pleurer avec lui...

Des perles de mélancolie
Tombent et tombent sans cesse
Dans le pourpre de mes prunelles...

*

J’ai perdu un souffle de plume,
tant la plume voulait partir
Vers un regard pers qui s’allume
au simple mais doux souvenir

J’ai laissé ce souffle de plume
pour qu’il goûte ton essentiel
Un murmure presqu’amertume
S’est échappé de notre ciel...

J’évade le souffle de plume
Vers l’antre secret de ton coeur
Nul ne l’attrape dans l’écume
Noyant le fiel de la rancoeur...

j’admire mon souffle de plume
Parcourir le fil de ton corps
A ton soupir il s’accoutume
Se mêle aux sublimes décors...

Je rêve d’un souffle de plume
Ame légère au doux dessein,
Et dans le pli de la coutume
Je me glisse jusqu’en ton sein...

*

Crayon de soleil
Sur rayon de plume
J´aime la chaleur des lignes
Au fil des soupirs cachés
La gravure consumée
Aux éruptions tatouées

Un gant de volcan
Sur regard velours
Je tends la braise des mains
Sur des halos de je t´aime
Une lave nous entraîne
Au cœur même de la source

Sais-tu l´océan pourpre
Caché dans nos silences ?

Un rayon de plume
Crayon de soleil
Je pose l´ardeur des mots
Sur le sommet des caresses
Et bats les veines du corps
Aux frôlements des baisers

Regard de velours
Sur gant de volcan
Nos âmes unies voyagent
Dans le mystère étourdi
Nos plaintes s´évanouissent
Aux brûlures des étoiles.

Sais-tu l´océan pourpre
Caché dans nos silences ?

Rayon de soleil
Sur crayon de plume
La forge de nos envies
Martèle nos doigts liés
L´espoir se nourrit du feu
Des battements enivrés

Un gant de velours
Sur regard volcan
Je brûle aux lèvres humides
Je brûle au tison d´yeux pers
Et souris à la promesse
D´une passion sereine

Sais-tu l´océan pourpre
Caché dans nos silences ?

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -