Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Sur le fil du rasoir
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 4 mars 2013.

oOo

En équilibre instable sur le fil du rasoir, mais qui ne l’est ?

Il manque seulement à d’aucuns d’en avoir conscience. Il ne ressentent pas le fil trop ténu sur lequel ils déambulent en somnambules, tandis que d’autres y marchent résolument.

Il tient la barre bien en équilibre, ses pas ne tremblent pas, et le fil se balance au gré de ses humeurs.

Quand la barre penche trop d’un côté - celle-ci n’est pas très fiable, elle a tendance à varier de poids, sa masse étant instable - le savant équilibre se rompt, et c’est alors qu’il est tenté de lâcher la barre à ses risques et péril, risquant ainsi de perdre le fil de sa vie, ce fil souple sur lequel il chemine depuis tant d’années.

Pour éviter la mise en danger, il lui suffirait d’en finir avec cette longue marche sur le fil ténu des ses pensées en acte, mais le plaisir qu’il en tire est trop grand, aussi, quand la barre rompt l’équilibre en penchant par trop d’un côté ou de l’autre, il s’immobilise, le temps de retrouver l’équilibre de sa marche en avant.

Le fil souple se dandine dans l’air, le temps qu’il faut, le temps que ses pas aiguisent à nouveaux frais le tranchant de la lame.

La barre se reconstitue peu à peu, matière vivante, pensante qui échappe à son contrôle, matière-pensée instable qui palpite entre ses mains.

Il a la tête sur les épaules.

Un jour, chute mortelle, il aura peut-être le coup tranché, mais ce n’est pas pour demain. La barre bien en équilibre dans ses mains, il avance.

Il est la barre et le fil, les pas et l’équilibre instable, cette vie en marche entre ordre et chaos.

Les deux poteaux invisibles qui supportent le fil sont invisibles, il en ignore l’origine.

C’est là, c’est tout. Elle s’impose comme une évidence, cette marche légère qu’il s’impose à lui-même pour réveiller la vie.

 

Jean-Michel Guyot

20 février 2013

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -