Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Un tableau
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 22 septembre 2013.

oOo

Cette plongée dans le bleu que nous propose Elena n’en est pas une.

Le monde qui figure dans ce tableau, et dans tant d’autres, est trop riche pour cela, non qu’il soit anthropomorphe ni même simplement obsédé par la figure humaine : aucun élément ne prédomine : l’animal et l’humain se côtoient dans un dialogue muet dans lequel les formes animales et humaines communiquent à l’ensemble ce qu’il faudrait appeler un hiératisme dynamique.

C’est la couleur en son dynamisme qui prédomine, donne à l’ensemble sa luminosité calme.

Pour cela, Elena procède par aplats de couleurs. Le bleu marine aimante toute la composition prise de vertige.

Les figures tournent autour d’un axe invisible qu’une femme au visage sombre semble contempler.

La matrice des rêves paraît se tenir là, dans la vivacité des jaunes doux et des rouges vifs prêt à virer au rose, tandis que le bleu, presque entièrement dévolu aux figures humaines, souligne l’étrange rituel qui se joue dans leurs gestes.

La giration de l’ensemble donne à voir deux mondes catallèles : les figures gracieuses des oiseaux - des cygnes, des flamands ? - semblent danser, attendant de pouvoir rejoindre la coupe d’abondance qui repose derrière la femme affairée, absorbée dans sa contemplation muette.

Le bleu est roi, mais le rouge approche.

Il va envahir la composition mouvante, provoquant ce vertige de couleurs que nous connaissons dans tous les tableaux d’Elena. Le tableau est encore à venir, bien que déjà là sous nos yeux.

Vertige d’un combat entre le chaud et le froid, l’humide et le sec, le vertical et l’horizontal au sein duquel l’humain se fait tout petit, assez petit pour devenir l’emblème inquiet de quelque chose de plus grand que lui qui se cherche dans la couleur amoureuse de la lumière.

Jean-Michel Guyot

3 août 2013

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -