Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Portrait d'une chambre printanière
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 1er juillet 2014.

oOo

Musique et voitures mille évènements sonores sur la toile de ce visage qui surgit. Un grand sac de voyage d’un visage ouvert comme une vitre saigne de transpiration. Un grand mât qui traverse peint ce long sourire et tous ces mouvements qu’on entend dans son œil à travers les fossés les trous noirs et les digues les murs où passer. La rue désigne un port lointain l’ordre des portes et l’on voit les odeurs d’images de la mer. Se coupe la dérade bleue d’une évasion de ce qui fut venu une seconde avant on ne sait pas de quoi cet avant eût été. Fenêtre dit son mot et se désigne seule à deux battants de cloche sans un son à elle et fêle une oraison dont le nom est printemps. Le mot vient sur sa branche et casse la baraque à celui qui écrit parmi les bruits urbains le monde devant soi assis sur son chemin au creux du bras plié. La rue est sur parole comme un péricope livré par avion. Lenteur de la vitesse parce qu’on déguste un silence d’oiseau qui est l’arbre d’en face un pas qui s’est figé. D’hier l’information déforme sa paupière d’une urgence nulle on y ajoute un mot qui ravive le rien dans le gant d’un bourgeon poisseux motorisé. Un asphalte sanguin sur-brille l’insolence de l’échappement avec de jolies jambes « veuves aiguisées » pour que tombent les têtes trop embarrassées par le discours du temps. Musique et tout du long les voitures des choses les pas affichés sur l’éphémère entorse à l’heure métallique et froide du commerce avarié des médias. Frivole est tout ce poids léger des étagères de livres qui couvrent l’intérieur du lieu plein d’extérieur de cette chambre et ce visage. L’arbre du carrefour se penche et interroge et on ne le voit pas son absence est langage et donc est sa présence est ce visage blanc qui déroule un soleil sur le seuil qui se rue le cri d’une hirondelle un éclair plus durable le printemps qui vient boucher la boite aux lettres de son plein d’émeutes sans réclamation.

Altro comfort fa per noi ora, altro/ sconforto

Eugenio Montale

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -