Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Otrofictif, poème narratif
Navigation

Otrofictif est un poème narratif. Je le réécris ici complètement, semaine après semaine, si la poésie me prête vie ! Le titre m’a été suggéré par Patrick Cintas. Auto/otro... j’essaie de regarder les autres sans trop donner à penser que je ne suis pas capable d’autre chose.

- Otrofictif 38
Enfin Elsie vint.
Et je chantais :
Enfin Elsie vint.
Ils reprirent tous en chœur :
Enfin Elsie vint.
Elle rougit.  [...]

- Otrofictif 37
Je n’avais plus rien à faire.
« Vous voilà déconnecté du passé. Et vous ne penserez plus jamais à l’avenir. Goutez-moi donc ce présent de la  [...]

- Otrofictif 36
Ne plus voir la ville.
Ne plus descendre dans la rue.
Ne plus se regarder dans une vitrine.
Ne plus attendre le feu vert.
Ne plus s’arrêter au  [...]

- Otrofictif 35
« Bref, si on n’était pas tombé sur des terroristes, on aurait continué notre enquête. On ne faisait que passer par là. Et ça nous tombe dessus. Vous  [...]

- Otrofictif 34
« J’vous l’avais dit ! Vous ouvrez la porte à n’importe qui simplement parce que vous êtes seule. Et voilà ce qui arrive ! Vous êtes bien jolie  [...]

- Otrofictif 33
ya des gens qui passent leur vie
à se demander ce qui se passerait
si ceci ou cela : temps perdu :
et jamais retrouvé : on meurt
moins  [...]

- Otrofictif 32
« Ça t’intéresse pas de savoir ce qui s’est réellement passé ?
— Non. »
Je précise que paterson n’a jamais existé,
des fois qu’on me croit fou.  [...]

- Otrofictif 31
« On va prendre un raccourci »
dit le chauffeur. Et
alors on est entré
par la morgue…
enfin j’veux dire
que la morgue était là
sombre trou  [...]

- Otrofictif 30
« Voilà. Je m’appelle Ramasès. Je sais, c’est bizarre, mais c’est mon nom. Je ne suis pas d’ici. Sinon, on se connaîtrait sans doute. Enfin… il y aurait  [...]

- Otrofictif 29
Nina fit son apparition. L’ai-je décrite ? Longue et noire (car son papa a beaucoup voyagé avec mon papa et on dit même qu’il a fini par se perdre en  [...]

- Otrofictif 28
Il fut un temps (déjà lointain)
où la ville prenait un sens
chaque fois qu’on en évoquait
les principes fondateurs
et les ressources mobiles.  [...]

- Otrofictif 27
« Je découvre, Madame, je découvre. C’est ce que je fais toujours quand je ne suis pas chez moi.
— Oh ! Vous avez un chez-vous ? »
Paterson  [...]

- Otrofictif 26
Cette femme assise sur la murette du parapet, c’est la mère de Nina, celle qui m’en veut d’avoir renoncé au bonheur tel qu’elle le concevait. « Mais  [...]

- Otrofictif 25
Nous commençons la semaine par l’achat du chapeau d’Elsie car celui qu’elle portait en arrivant s’est envolé. Nous suivons (Paterson et moi) ces deux  [...]

- Otrofictif 24
En route (dans la nuit) je me mis à rire et je traçais dans le sable (je passai par la plage) les deux lignes obsédantes :
PATERSON / GILETTE  [...]

- Otrofictif 23
Une intuition… je sais pas… dans la nuit… je me suis senti seul… mais seul face à l’angoisse… j’ouvre la porte de Gilette… les lits sont vides… ça, je le  [...]

- Otrofictif 22
Furtive et délicate, Elsie se glisse dans la nuit des rues battues par la brise. Elle verra Nina avant Paterson. Nuit de rêve. Je me demandai ce  [...]

- Otrofictif 21
la poésie pour déchiffrer ?
ne me faites pas rire
la poésie ça chante ou ce n’est rien
que du temps perdu
et tout le monde  [...]

- Otrofictif 20
Les arguments de Paterson, ceux qui avaient convaincus la hiérarchie au point de nous accorder toute la semaine pour aller au bout de notre  [...]

- Otrofictif 19
couteaux de ma défense de dormir seul
je ne vous ai pas assez défendu
couteaux que j’affine au fil du rêve
je ne vous ai pas assez aimés  [...]

- Otrofictif 18
Que savait ce sdf ?
Que veut-il ?
Pourquoi Lucienne a-t-elle entraîné Pierre (moi) dans cette ville où on s’amuse en toutes saisons ?  [...]

- Otrofictif 17
Ne jamais revenir sur les pas de papa :
ni sur ceux de qui que ce soit : connu :
ou inconnu : de sexe : mâle ou femelle :
Seul l’enfant  [...]

- Otrofictif 16
alors monsieur qui n’avez rien dit
quand madame a commis sur ma personne
une violence indigne de la poésie
que vous étiez venu chercher  [...]

- Otrofictif 15
poésie des conversations : ici bas :
la rue en conserve précieusement la mémoire :
de quoi ? mais à manger monsieur !
laisse tomber il mange  [...]

- Otrofictif 14
« Qu’est-ce qu’on trouvera ? Rien…
— Comment rien ! Elle a été assassinée. Ce…
— Faites chier, les mecs, » glousse Gilette.
« Je suis venu pour  [...]

- Otrofictif 13
quand j’en ai fini avec les fenêtres
je recommence avec mon lit
dis tu veux pas me trouver une rime en être et une autre en i ?
à part pipi et  [...]

- Otrofictif 12
.je t’écris de la chambre où je passe le meilleur de mon temps. Quel dommage que tu n’aies pas pu venir avec nous ! L’air est ici si pur ! L’océan a  [...]

- Otrofictif 11
le poème narratif ne sera pas une épopée
nul pays n’ajoutera ses terres à ces mots
mais si tu veux voyager avec moi
sors de toi même et va au  [...]

- Otrofictif 10
Gilette nous attendait sur le quai, une valise verte à la main, en jupe courte, le mollet ferme et la nuque solide. Paterson emportait un sac au  [...]

- Otrofictif 9
En admettant que j’ai eu tort de douter de l’amitié de Paterson.
En admettant qu’il n’y a rien entre lui et Elsie.
En admettant que j’ai été heureux  [...]

- Otrofictif 8
L’excuse était toute trouvée : « Je vais voir mon papa.
— Ton papa ? fait Paterson. C’est urgent ? »
bonne idée. je n’y avais pas pensé. oui, urgent.  [...]

- Otrofictif 7
Ah ! Si Elsie savait ! Si savait Elsie Ah !
(Il rit.) (Elle dit : T’es con ou quoi ?)
Ti rrri tititi titi tititi Ta !
facileu la  [...]

- Otrofictif 6
tu as la clé oui j’ai la clé et je vais m’en servir
je m’en sers j’entre je pénètre il y a des témoins
je ne toucherai à rien promis juste les yeux là  [...]

- Otrofictif 5
(Je les ai laissés seuls. Je suis descendu dans la rue-mémoire)
PAIN DUR POUR VOS BÊTES. GRATUIT.
« Je n’ai pas de secret, mon fisssssse ! Le  [...]

- Otrofictif 4
les snobs tuent la vie : on les croise dans la rue :
« J’écris parce que j’aime les autres » voyant
le reflet dans la vitrine en même temps qu’il  [...]

- Otrofictif 3
C’EST AU 13 — BRRRRR ! — DE LA RUE RUE QU’ON A DÉCOUVERT CE MATIN LE CADAVRE VIDÉ DE SON SANG D’UNE HABITANTE QUI D’APRÈS SES NOMBREUX VOISINS N’AVAIT  [...]

- Otrofictif 2
« Bizarre, non, qu’on assassine ta voisine ? La porte à côté… Rien que le mur pour vous séparer. Du galandage de 5. Ça ne fait aucun bruit, la lame sur  [...]

- Otrofictif 1
vue d’ici
la rue est une cavité
creusée dans la mémoire :
— tu écris un journal (blog)
parce que tu sais écrire
et que tu n’as rien à dire :  [...]
Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2018 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -