Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Dictionnaire Leray
Navigation

Absence (de la série), Abstraction, Acier (demain l’-), Action (langage d’—), Action sérielle, Adieu, Adjectif, Anarchie, Arbre x falaise (formule -), Aspect verbal, Association, Attentat, Au clair de la lune, Aurélia, Autobiographie, Automatisme, Axe paradigmatique syntagmatique, Boucle, Bouilloire, Boulez (Pierre), Boussole, Caca, Capri, Centrifuges (forces -), Cercle, Clavier, Cognac, Commerce, Compréhension, Composition, Connexion, Continu, Contrainte, Corps, Criminels (petits —), Critique littéraire, Densité, Derrick (inspecteur -), Destruction sérielle, Dialogue, Dictionnaire, Dictionnaire de rimes., Diderot (Denis -), Dimension diagonale, Dodécaphonie, Doute, Dramaturgie, Droits d’auteur, Drame, E muet, Ecole conceptuelle., Ecrire (ne pas -), Eden double, Elément, Emotion, Émotion poétique, Enfer, Escabeau, Érotisme, Esthétique, Etudes sérielles, Expansion, Fluidité, Folie (la —), Fonction poétique, Force de frappe, Formules sérielles, Fragmentaire, Généalogie, Généralisation, Gore, Gore (et pornographie), Hallucination, Hasard, Horreur, Icare, Image, Immobilité, Individualisme, Inexprimable, Inspiration, Intermonde, Jeu de mots, Journal, Langage, Lecteur, Lecture, Lenteur, Limite, Littérature sérielle, Livre, Loi commune, Lulu, Lutte des classes, Lyrique (poésie), Mal foutu, Maladresse, Mallarmé (Stéphane), Marécage, Marteau sans maître (le -), Matrice, Métaphysique, Moi, Monochrome, Monstres mécaniques, Mot-valeur, Mouvement, Musique sérielle, Naturalisme, Néantisme, Nécessité intérieure, Objet de pensée, Octobre, Oiseau, Organisation sérielle, Pansérialisme, Parallélie, Pas d’oeuvre, Performance, Picasso (Pablo), Pièce, Photographie, Poème, Poésie (structure sociale de la —), Poésie expérimenale, Pornographie, Porte (la -), Principe littéraire, Profondeur, Progrès, Prolifération, Promenade, Quotidien, Rasoir, Ratage, Référence, Réflexe, Règles métriques, Résultat, Rêve, Rien, Robinet, Roman de la réalité, Rosa, Rythme, Sang (le -), Schoenberg (Arnold), Sémantique sans sémiotique, Sémantique sérielle, Sens, Sémiotisation, Sentiment, Série, Série (aveu de -), Série (notion de -), Séries (écrire par -), Sériographie, Sexualité (représentation de la -), Signe, Signe ascendant, Sondage, Solitude (bourreaux de -), Sonnet, Stimmung, Synthèse, Tautologie, Technicité, Technique, Télénovela, Temps, Temps cyclique, Thème, Théorie, Train, Transgression (axe de la —), Translation, Transposition., Univers relatifs, Unicité de la série, Valeur, Vent (le), Vers (tenir son -), Vers libre, Vers métrique, Verticalité, Vie, Voix, Webern (Anton), X = poésie.

Un ou plusieurs mots par semaine...

- VOIX
Quand il parle de la voix, Ossip Mandelstam en vient très vite au rasoir Gilette.
Je n’ai pas de manuscrits, pas de bloc-notes, je n’ai pas  [...]

- WEBERN (Anton)
En un mot, Webern rappelait l’évolution de la modulation, qui fut le principe auquel répondaient les progressions harmoniques de la musique tonale,  [...]

- VIE
Une série de personnages. Ils forment un voisinage bourgeois. Leur existence se déroule paisiblement. Un couple est agressé tel jour. Viol et  [...]

- VERTICALITÉ
Mes rêves, aujourd’hui, m’apparaissent tels. Leur dimension verticale m’apparaît. Je l’ai découverte par ce précédent rêve, qui m’a frappé parce que  [...]

- VERS MÉTRIQUE
Victor Hugo a épuisé le vers... Voire. Son flux verbal, à l’opposé de tout ce qu’exigeait le classicisme, a rendu évidentes des valeurs mal perçues  [...]

- VENT (le)
« C’est du vent ! » Un travail éolien. Le photographe : Tout n’est que buée et poursuite de vent (il photographie l’air, le vent, à travers toi – tes  [...]

- VERS (tenir son –)
Qu’est-ce que tenir son vers ? Question qui se pose singulièrement avec ce qu’on appelle le « vers libre » (qui ne semble guère l’être). Voilà sans  [...]

- VERS LIBRE
e.e. cummings disait que le vers libre n’existe pas. Les modernistes du XIXe et du XXe siècle (dont Rimbaud et Mallarmé) n’ont pas simplement aboli  [...]

- UNIVERS RELATIFS
Au commencement du XXe siècle, relativisme, abstraction, dodécaphonie, linguistique saussurienne ouvrent un espace commun, le relativisme. Saussure  [...]

- UNICITÉ DE LA SÉRIE
A limiter la notion de série à celle d’une seule série qui organiserait le tout (Arnold Schoenberg), on réduit le sériel à une mystique de la totalité  [...]

- VALEUR
Évidemment, on a toujours tendance à se reposer sur des notions restreintes, figées, réduites à quelques traits dominants. Cette épreuve est celle de  [...]

- TRANSGRESSION (axe de la —)
J’ai dit : il y a un axe de la transgression.
Proposition qui ne souffre pas la contradiction, bien évidemment.
Et qu’on ne m’oppose pas (ce  [...]

- TRANSLATION
Activité normale de la langue, la translation est un outil essentiel du poème.
Le linguiste Lucien Tesnière en a donné une description précise et  [...]

- TRANSPOSITION
Lorsque nous avons examiné la série dans les variations qu’autorise le registre de l’instrument, dans les combinaisons qui forment l’harmonie d’une  [...]

- TRAIN
-  A quel endroit de la plaine prend-on ce train ?
Je n’ai pas encore vu qu’il s’arrêtât en plaine, sinon pour s’enfoncer dans son sol vivant,  [...]

- THÉORIE
Nous avons des séries de registre, d’intensité, une dialectique de l’engendrement libre ou contraint et le principe de prolifération. Nous avons  [...]

- THÈME
Quand nous évoquons la phonologie, le rythme ou la syntaxe, nous sommes vite convaincus de l’impossibilité de traiter séparément ces trois aspect du  [...]

- TÉLÉNOVELA
Le personnage de Don Pedro, dans Frijolito, est certainement l’un des plus émouvants de toute l’histoire de la télénovela. Il a sombré dans  [...]

- TEMPS
En musique, le temps est représenté par une occupation réelle du champ temporel. La représentation du temps dans le langage n’a ni cette homogénéité  [...]

- TEMPS CYCLIQUE
Le temps cyclique avait menti. On pourrait croire en une versatilité de rien, bientôt. Mais l’heure n’était pas encore à la croyance. Nous  [...]

- TECHNICITÉ
La critique a souvent mauvaise presse. Beaucoup de nos contemporains détestent voir « démonter les horloges », par exemple. Certains artistes – on  [...]

- TECHNIQUE
On doit au Trésor de la langue française du CNRS la partition lexicographique la plus pertinente qui soit du mot « série ».
Là où la plupart des  [...]

- STIMMUNG
L’idée sérielle. Un autre cycle, à la façon d’un prototype, est celui des sept jours de la semaine, énoncés en anglais - pourquoi ?
Je n’ai jamais  [...]

- SYNTHÈSE
Ce matin encore je me lève avec une formidable envie de synthèse ! J’ai envie d’écraser tous mes poèmes en une grosse mare noire d’encre, voilà.  [...]

- TAUTOLOGIE
C’est une série de tautologies (« paroles pour chacun de nous vieillards ») qui seraient juxtaposées.
Parmi elles, Emmanue(e) et la brouette.  [...]

- SONNET
La beauté de la forme-sonnet, ce qui a fasciné tant de poètes jusqu’à nous, c’est sa circularité.
La plupart des formes poétiques sont continues :  [...]

- SONDAGE
Je vais faire un sondage pour savoir si la pluie.
Le sondage que je projette sera très simple et très adapté. Des pots de fleurs et des chaumières  [...]

- SOLITUDE (bourreaux de -)
Si la question de l’émotion poétique ne pose pas de difficulté particulière en tant qu’objet conceptuel, il n’en va pas de même pour la question de la  [...]

- SEXUALITÉ (REPRÉSENTATION DE LA -)
Je distingue trois ordres de représentation de la sexualité.
1 - l’ordre social (qui exige la décence) ;
2 - l’ordre social (qui imprime des  [...]

- SIGNE
Un homme veut prendre le bus. Il arrive une minute trop tard et voit le véhicule s’éloigner inexorablement. « C’est un signe ! », s’écrie-t-il  [...]

- SIGNE ASCENDANT
Quelqu’un a un jour dit que le poème devait se faire dans le « signe ascendant ».
André Breton est mort. Mais cet homme voyez-vous, a pu écrire «   [...]

- SÉRIE (AVEU DE –)
Ne jamais avouer l’existence d’une « série ». Quand elle apparaîtrait.
Parmi la multiplicité des formes sérielles à dégager (à ne pas dévoiler),  [...]

- SÉRIE (NOTION DE –)
D’Aristote (et Platon, à un moindre niveau - bien que la pensée de Platon ait été retracée dans des figures sérielles par certains auteurs) à  [...]

- SÉRIES (ÉCRIRE PAR -)
Plus d’un poète a dit – ou écrit : « J’écris par séries ». Denis Roche, par exemple, a expliqué crânement :
D’autre part, j’écris toujours  [...]

- SÉRIOGRAPHIE
En médecine, examen de différentes pathologies à l’aide de radiographies à cadences rapides ;
En peinture, organisation sérielle d’un ensemble  [...]

- SENTIMENT
Ce qui est certain, par exemple, c’est que le poème exprime des sentiments. Le sentiment de la série, par exemple.
Le poème est également une  [...]

- SÉRIE
Vous me demandez ce que c’est que la série ? Vous me demandez cela sérieusement, en pensant peut-être que je vais répondre.
Imaginez-vous, plutôt,  [...]

- SENS
René Char écrivait, au cœur d’une fameuse suite d’aphorisme :
Plus ce qui nous échappe semble hors de portée, plus nous devons nous persuader de  [...]

- SÉMIOTISATION
Décrire le poème comme « sémantique sans sémiotique », au-delà de l’approximation, revient à insister sur ses rapports internes, son organisation  [...]

- SCHOENBERG (ARNOLD)
Une pièce dodécaphonique de Schoenberg a parfois peine à imprégner l’esprit, de sorte que, quant à l’opéra, on ne connaîtrait rien, par un après-midi  [...]

- SÉMANTIQUE SANS SÉMIOTIQUE
Il est fréquent, en matière de poétique, d’entendre parler de « sémantique sans sémiotique », sans que l’on sache exactement ce que cette notion  [...]

- SÉMANTIQUE SÉRIELLE
La « fonction poétique » de Roman Jakobson opère sur un axe transversal qui est, assez précisément, celui du signifiant « série » lui-même. La  [...]

- ROSA
Un jour ou l’autre il vous vient un rire qui vous fait écrire « Rosa ». Et ce n’est pas Rrose Selavy ce n’est pas Rosa Luxembourg (quoique ce  [...]

- RYTHME
J’ai rêvé de rythme cette nuit. De rythme, c’est-à-dire de configurations spécifiques autonomes par rapport aux formes où elles apparaissent. Je ne me  [...]

- SANG (LE -)
C’est vrai qu’on peut se demander s’il y a du sang quand il y du sang. Ce n’est pas de la mauvaise foi.
C’est une interrogation. Un peu comme  [...]

- RIEN
Tout a commencé un soir d’hiver. J’ai eu le sentiment qu’il ne me restait rien. J’ai écrit : « rien ». Je l’ai écrit sur des centaines de pages. Après  [...]

- ROBINET
Tout dépend des circonstances, du cheminement intérieur, de ce que Kandinsky appelait « nécessité intérieure ».
Bien sûr que la parole est prisonnière  [...]

- ROMAN DE LA RÉALITÉ
L’intuition réalitaire a décidé avec une parfaite justesse du mode d’engendrement nécessaire à l’élaboration d’un langage « conforme ».
Quelqu’un  [...]

- RÊVE
Le rêve coordonne notre vie psychique. Son théâtre draine nos actions quotidiennes, en sculpte le symbole, rend à la réalité nos gestes ; nos paroles.  [...]

- RÉSULTAT
Qu’est-ce que le poème comme résultat ? Le poème est toujours en cours. Le résultat, c’est un assemblage de mots. Mais cet assemblage même clos n’est  [...]

- RÈGLES MÉTRIQUES
Quant aux règles, le débat est rude.
Je me permets de m’y attarder un instant.
La linguistique a opéré un changement de point de vue radical, avec  [...]

- RÉFÉRENCE
Parmi les mécanismes de la langue, il en est un qui pose d’épineux problèmes. En vérité, pas une question en linguistique n’est exempte de  [...]

- RÉFLEXE
Le règne de l’entente permet de repenser le réel.
L’entente réglemente sévèrement l’entrée et le rejet d’éléments et de termes en des scènes perverses.  [...]

- RATAGE
Il y a des livres nuls et des ;livres ratés. On ne doit pas les confondre. Le livre raté conserve la trace d’un projet, d’une idée, d’un motif  [...]

- RASOIR
Un homme se rase le matin. Il entend un bulletin d’informations à la télévision : c’est la guerre ! Il se coupe en se rasant. Il place un pansement  [...]

- QUOTIDIEN
Dans l’abstraction de l’arc, se dessinait un quotidien : c’est le journal, et lorsque la figure de l’arc se fut éloignée, lorsque la figure de  [...]

- PROGRÈS
« Business is business and progress is progress ». Cet adage mafieux est toute l’ironique morale du film Performance au croisement du film noir et  [...]

- PROLIFÉRATION
C’est le compositeur Jean Barraqué qui, semble-t-il, a le premier développé la technique sérielle en termes de « prolifération ». Dans son Vocabulaire  [...]

- PROMENADE
Le sérialisme est avant tout affaire de promenade. Ce n’est pas seulement vrai chez Gérard de Nerval ou son aîné et inspirateur Denis Diderot même  [...]

- PRINCIPE LITTÉRAIRE
Nous en étions à discuter, ou disputer, du principe littéraire même dont je suis l’emblème ou mieux : un piètre ministère.
Nous en étions à considérer  [...]

- PROFONDEUR
La seule façon de s’assurer de la profondeur d’un poème, c’est de l’enterrer dans une cave.
Pour le reste, il faut convenir qu’un poème  [...]

- POÈME
Ce matin, je me suis éveillé, il pleuvait. Je suis sorti. Un troquet était ouvert. J’ai poussé la porte et, après avoir commandé un café allongé à la  [...]

- POÉSIE (STRUCTURE SOCIALE DE LA —)
La poésie n’a pas seulement inauguré des espaces techniques. Le XIXe siècle a vu basculer toute la structure sociale des "beaux-arts" de  [...]

- POÉSIE EXPÉRIMENALE
Je laisse échapper ma pensée et ne fais que cela, le sens saigne et son hémorragie engendre le poème. Une poésie expérimentale. — Je m’y expérimente  [...]

- PORNOGRAPHIE
Il y a dans l’étymologie de "pornographie" une bizarre confusion : le mot désignait initialement les écrits obscènes relatifs aux  [...]

- PORTE (LA -)
Un regard suffirait à l’ouvrir.
Un clignement de l’oeil pourrait la murer.
Des lèvres en feraient un rideau d’air caressant.
Les chaînes, les  [...]

- PARALLÉLIE
Parallélie est un terme créé par Saussure pour désigner la sphère des relations associatives.
Nous appelons syntagme la parole effective, - ou la  [...]

- PAS D'OEUVRE
Un jour comme aujourd’hui – il ne peut pas y avoir d’oeuvre. Et son absence non plus n’est pas possible ! Hé, hé... c’est qu’il y a hors d’oeuvre.  [...]

- PERFORMANCE
Chris Burden se fait tirer une balle dans le bras par un ami.
Tire sur un avion à la sortie d’un aéroport. Reste plusieurs jours enfermé à  [...]

- PICASSO (Pablo)
Picasso n’est pas un libérateur, c’est une libération. L’absence d’écrit théorique est un langage théorique en soi.
Les propos rapportés sont des  [...]

- PIÈCE
La pièce maîtresse implique une mécanique ; la pièce principale un logement. Le glissement est possible en effet : la mosaïque de la mer en délire me  [...]

- PHOTOGRAPHIE
La photographie est une marge bizarre de l’art. Baudelaire la détestait (comme la démocratie) - trop récente pour l’esthétisme aristocratique du  [...]

- OBJET DE PENSÉE
La série comme objet de pensée est tout d’abord une abstraction. Au mieux, une expression mathématique. Au pire, un mode de liaison, on ne sait pas  [...]

- OCTOBRE
Dans "octobre" il y a huit, pareil pour septembre avec sept, novembre avec neuf et décembre avec dix.
Il y a un décalage étonnant entre  [...]

- OISEAU
Un oiseau — et lequel ? Un oiseau qui se tait, s’envole quand nous le voyons, s’évanouit même, comme s’il n’avait jamais existé, notre mémoire le  [...]

- ORGANISATION SÉRIELLE
C’est vrai que je n’ai pas toujours le temps de finir mes structures sérielles, sinon au sécateur et au gourdin. Je n’ai pas eu de chance,  [...]

- PANSÉRIALISME
Est-il un mot qui nous aura plus joués ?
Le sérialisme aligne les zéros. Comme si chacune de ces expressions nulles était la somme d’une série  [...]

- MUSIQUE SÉRIELLE
Ce qu’il faut, pour jouer de la bonne musique sérielle, c’est bien poser ses doigts. Si tu poses bien tes doigts, tu joues de la musique  [...]

- NATURALISME
Le naturalisme est l’aile radicale du réalisme. Comparer les projets de Balzac et de Zola. C’est ce qu’on a toujours fait. Zola se réclame de Balzac.  [...]

- NÉANTISME
« Rien ne justifie rien ». J’étais assis dans la demi-lumière de ce café où nous nous retrouvions entre amis pour échanger et confronter l’angoisse, le  [...]

- NÉCESSITÉ INTÉRIEURE
Qu’il y ait des auteurs de la série au XIXe siècle, c’est certain. Il y en a au moins deux. Nerval tout d’abord. Il y a chez lui une expérience de  [...]

- OBJET DE PENSÉE
La série comme objet de pensée est tout d’abord une abstraction. Au mieux, une expression mathématique. Au pire, un mode de liaison, on ne sait pas  [...]

- MOI
Si j’étais moi, je serais haïssable. C’est mathématique.

- MONOCHROME
Il est des questions qui fuient les réponses. Je pourrais être bien certain, l’expérience me l’interdit.
A cause d’une toile de Gehrart Richter,  [...]

- MONSTRES MÉCANIQUES
A-t-on jamais pensé la monstruosité de la série ? Mais de quelle série, enfin ? De la série sérielle peut-être : celle du pansérialisme, oui. Cette  [...]

- MOT-VALEUR
Quand on parle de « mots-valeurs », il faut se poser la question de savoir s’il n’y a pas là tout simplement un pléonasme, étant donné qu’un mot est  [...]

- MOUVEMENT
La poésie n’est pas, n’est pas pensée figée parce qu’elle est en mouvement.
Certes la conception grecque de l’harmonie a fait des ravages ! Mais  [...]

- MALLARMÉ (STÉPHANE)
En lisant une page desCorrespondances de Mallarmé, je songe :
Qu’est-ce qui se tient précisément entre un poème et une poignée de main ?
Mais une  [...]

- MARÉCAGE
Il est normal que la poésie se développe dans un marécage social.
La poésie moderne a perdu l’épopée. Les intérêts nationaux ne la regardent plus (ce  [...]

- MARTEAU SANS MAÎTRE (LE -)
p>Il n’y a pas d’accès direct à l’oeuvre. Le Marteau sans maître est un poème, une oeuvre musicale, une oeuvre picturale, et ces prolongements méritent  [...]

- MATRICE
Il est donc nécessaire d’associer à la notion de série celle de matrice, sans quoi on aboutit à un engendrement mécanique des  [...]

- MÉTAPHYSIQUE
Si le mot « série » a en diverses occasions quitté le siège du « mot-outil » pour acquérir la centralité du mot-thème, c’est d’abord par son enracinement  [...]

- LULU
Il est un peu plus de six heures, l’orage éclate de derrière l’orchestre à la radio qui joue Lulu de Berg. Et l’orchestre se calme et l’on entend la  [...]

- LUTTE DES CLASSES
Les deux écueils entre lesquels le poésie doit se tenir sont - ont toujours été, seront toujours - le formalisme et le sentimentalisme.
Du côté du  [...]

- LYRIQUE (POÉSIE)
J’étais occupé à torturer divers poètes lyriques (ce que je hais par-dessus tout).
Comprenez qu’il fallait que je leur arrachasse la langue pour la  [...]

- MAL FOUTU
Sur sa jeunesse, François Morellet a cette phrase : « Je n’avais alors aucun goût pour le "mal foutu" que certains appellent  [...]

- MALADRESSE
Peut-être qu’il n’y a pas à dire pour ou contre, pas à se positionner, il faut être ductile (pourtant...)
Et il faut revenir sur cette somme de  [...]

- LENTEUR
J’avance très lentement, comme un escargot un peu.
Quand j’avance d’un pas, je suis obligé de le retrancher ensuite, juste après. Les demi-pas  [...]

- LIMITE
Je suis un gars borné. J’estime que c’est là une de mes principales qualités. Si je n’étais pas un peu borné, je pense que je serais inapte à la  [...]

- LITTÉRATURE SÉRIELLE
L’expression est trompeuse. Elle est de plus en plus utilisée dans la littérature universitaire pour désigner les productions en série de textes  [...]

- LIVRE
Un livre qui puisse dire à tout le monde : « Je t’emmène dans le pays de mon poème ». Même s’il est très, très éloigné.

- LOI COMMUNE
Je distingue la série empirique de la série abstraite ; ou la série déductive de la série inductive. Je définis la série comme une suite d’éléments,  [...]

- LANGAGE
On ne transpose pas impunément un principe musical dans l’espace de l’écriture qui est référentiel et grammaticalisé de par le « trésor commun de la  [...]

- LECTEUR
Le lecteur est mon souci le plus sincère.
Je tiens à ce qu’il se torde 18 fois dans sa lecture.
La lecture d’un poème, d’un livre, d’une série de  [...]

- LECTURE
La lecture doit rendre compte des inflexions de l’écriture. L’écriture imprime une respiration et le lecteur doit la prendre en compte aussi  [...]

- INTERMONDE
Est intermonde ce qui caractérise nos rapports avec le réel, rapport de domination le plus souvent, active ou passive.
Un intermonde peut-être  [...]

- JEU DE MOTS
C’est un peu comme dans le Ring de Wagner, par Boulez et Chéreau. A un moment Siegrid se bat contre le chariot et on voit arriver un dragon de  [...]

- JOURNAL
L’horrible mot de « romantisme » me vient à l’esprit ; j’abandonne toute velléité de livrer publiquement le produit de cette expérience dont  [...]

- INSPIRATION
L’inspiration est tout d’abord une moitié de la respiration. C’est le nécessaire commencement du souffle qui est lui-même à la naissance de la voix  [...]

- INEXPRIMABLE
Tout ce qui se pense est déjà-langage. Anna Akhmatova exprime cela de façon très pratique, « documentaire », comme ont fait les Russes de Dostoievski  [...]

- INDIVIDUALISME
Je dis : une fleur !
Cette phrase est de moi. Enfin, elle est de Mallarmé mais je viens de la lui prendre.
Mais on me dit que voilà, non.
En  [...]

- IMMOBILITÉ
L’impression d’immobilité se retourne. A présent, elle veut nous faire payer son confort. En avant pour de longues discussions avec des êtres  [...]

- IMAGE
Pierre Reverdy, dans la revue Nord / Sud développe la notion d’image : « L’image est une création pure de l’esprit. Elle ne peut naître d’une  [...]

- ICARE
Icare fut fait roi. Cette extrapolation devait constituer tout un royaume, avec sa population, son urbanisme, son administration et son clergé. La  [...]

- HORREUR
La faute revient à Elvis Presley, c’est-à-dire au rock’n’roll, c’est à dire au tournant des années 50 qui a vu naître une catégorie sociale et  [...]

- HASARD
« Le hasard crée ce qui deviendra significatif », écrivait Ferdinand de Saussure. Cet axiome détermine et motive toute la pensée de l’arbitraire du  [...]

- HALLUCINATION
La sorte de méticulosité avec laquelle je voudrais décrire ce moment n’existe pas ; et si on la cherchait (en une révolution antérieure, par exemple,  [...]

- GÉNÉRALISATION
Il serait difficile de dire quelle est la part de l’influence de Diderot sur la généralisation de la série qui va s’opérer dès la fin du XVIIIe  [...]

- GORE
le gore connaît une certaine vogue en ce moment
je me demande ce que ça cache
J’ai voulu faire une enquête dans un cinéma de nuit. Les spectateurs  [...]

- GORE (ET PORNOGRAPHIE)
Adolescent j’allais dans un vidéo-club. A côté de mes films fétiches (La nuit des morts-vivants, Ré-animator, Bad taste...) il y avait des séries z et  [...]

- HALLUCINATION
La sorte de méticulosité avec laquelle je voudrais décrire ce moment n’existe pas ; et si on la cherchait (en une révolution antérieure, par exemple,  [...]

- FORCE DE FRAPPE
Quelqu’un a un jour parlé de la force de frappe.
Le syntagme, repris de discours en discours, par le journalisme, s’est chargé d’une métaphoricité  [...]

- FORMULES SÉRIELLES
Ce n’est que progressivement et inconsciemment que l’on prend conscience des propriétés d’une série. Son existence n’est pas moins rythmique que  [...]

- FRAGMENTAIRE
« Ce sont des écritures du fragmentaire. Il n’y a pas à s’y complaire. C’est un passage ...
Passage fragment merde !  [...]

- GÉNÉALOGIE
Dans l’histoire de la série, la généalogie est un thème ou un infrathème constant, actif dès l’origine dans la mesure où l’étymon latin – series –  [...]

- ETUDES SÉRIELLES
Il faut redéfinir complètement les études sérielles – et tant pis si elles se confondent avec le rythme. L’étude de la série est en tout cas  [...]

- EXPANSION
Ce sont des structures expansionnistes qui se déploient sans cesse dans de nouveaux espaces.
Je réfléchis parfois à la nature expansionniste du  [...]

- FLUIDITÉ
J’appellerai « série » la fluidité des rapports, même. J’ai pris appui, un temps, sur des exemples disruptifs du type « rampe [d’escalier] autour de  [...]

- FOLIE (la —)
Il y a à Bobigny un secteur qui s’appelle « La Folie ». Et une station de bus, « La Folie ». Juste à côté de « Chemin de l’usine », sur une nationale  [...]

- FONCTION POÉTIQUE
« La fonction poétique projette le principe d’équivalence de l’axe de la sélection sur l’axe de la combinaison. L’équivalence est promue au rang de  [...]

- ESCABEAU
Un homme réfléchit sur son escabeau. « Si je m’endors, je suis mort ». Le carreau de la fenêtre tremble à cause de petites brèches que l’homme veut  [...]

- ÉROTISME
Le Cantique des cantiques (ou « chant des chants ») a inventé l’érotisme en littérature. Il n’est pas de poème plus sensuel ; il n’est pas de poésie  [...]

- ESTHÉTIQUE
L’isolement de ces domaines par rapport à l’ensemble des « discours de la série » n’est pas anodin, à bien y regarder. Si la diversité des acceptions  [...]

- EMOTION
Il y a bien à envisager le poème sous l’angle de l’émotion. La question, peut-être imparfaitement abordée jusqu’ici, est de savoir où nous nichons  [...]

- ÉMOTION POÉTIQUE
Que peut faire l’émotion en matière de poésie ? Nous dresserons ici un inventaire par habitude inexhaustif. Nous verrons dès lors les larges  [...]

- ENFER
Où en étais-je de l’enfer ?
— Il y avait un enfer. Il était un enfer. Pas de diable : l’enfer est un lieu, le diable n’y siège pas. En enfer il y a  [...]

- ÉLÉMENT
La série est composée d’éléments.
Une configuration ne s’analyse pas simplement par ses figures mais par les séries que constituent, d’une part, les  [...]

- EDEN DOUBLE
Il fut un temps où, impressionné par la peinture de Vassili Kandinsky, j’avais entrepris d’écrire un cycle poétique en référence à l’une de ses toiles  [...]

- ECRIRE (ne pas -)
Il est parfois plus important de ne pas écrire que d’écrire.
Je m’explique.
La poésie est une activité précaire, toujours soumise au risque de  [...]

- DRAME
Dans le drame, il faut sans cesse que le lieu se transforme, car le lieu, le temps, l’événement, ne sont pas des choses qui se séparent. Toute  [...]

- E MUET
La complexité existentielle de l’e muet est devant nous, non seulement dans le poème mais dans le verlan, par exemple, quand on dit « meuf » pour «   [...]

- ECOLE CONCEPTUELLE
Acheter une brouette et une roue, les appeler « Tautologie ».
Ecrire encore la brouette. La brouette désignant l’imaginaire : il n’y a pas à chier  [...]

- DOUTE
Le doute apparaîtra sur scène comme un être fantomatique, d’une laideur sans commune mesure, au visage décharné, d’une stature maigre et osseuse. La  [...]

- DRAMATURGIE
Il y a toujours un petit théâtre au fond du poème.

- DROITS D'AUTEUR
Un jour, un poète inventa une machine à écrire des poèmes. Cette machine était délicieuse : il fallait appuyer sur de gros boutons pour que jaillisse  [...]

- DIDEROT (DENIS -)
Si « série » est un mot-valeur dans l’espace littéraire, il faut inclure quelques figures qui ne relèvent pas spécifiquement de ce domaine dans notre  [...]

- DIMENSION DIAGONALE
Si la théorie musicale distingue depuis longtemps un axe vertical qui est celui de l’harmonie et un axe horizontal qui est celui de la mélodie, le  [...]

- DODÉCAPHONIE
On assimile souvent dodécaphonie et sérialisme. La dodécaphonie n’’est réellement qu’un cas du sérialisme. Ce n’est pas non plus exactement un cas  [...]

- DIALOGUE
Le dialogue est une modalité fondamentale de l’activité langagière, au point qu’on peut se demander si le langage lui-même,n’est pas d’essence  [...]

- DICTIONNAIRE
C’est l’idée initiale de la brouette qui m’a conduit au dictionnaire. Historiquement, il faut savoir que j’ai toujours été contre le dictionnaire.  [...]

- DICTIONNAIRE DE RIMES
Du temps que les rimes étaient classées, le dictionnaire de rimes était un outil indispensable. Qu’en est-il aujourd’hui ?
Quand Baudelaire  [...]

- DENSITÉ
En musique, la densité est un mode d’organisation du matériau sériel, le tissu sonore pouvant être variable d’1 à n voix. Karlheinz Stockhausen a été  [...]

- DERRICK (INSPECTEUR -)
L’orage a cessé. L’heure était celle de manger donc j’ai mangé. Et j’ai allumé la télévision pour regarder, avec un très grand intérêt, une enquête  [...]

- DESTRUCTION SÉRIELLE
La série ne signifie pas la mort de la mélodie. Mais elle liquide le principe d’harmonie.
À l’harmonie, elle substitue le chaos. Et c’est ainsi  [...]

- CORPS
Le corps est une catégorie grammaticale, au même titre que le verbe ou la préposition, au même titre qu’un cas dans les langues à déclinaisons -  [...]

- CRIMINELS (PETITS —)
Dans le journal, portraits de petits criminels – qui me font plaisir. « Tendance à fuir la réalité », etc.
Le petit criminel – ne tue qu’une fois.
Il  [...]

- CRITIQUE LITTÉRAIRE
Les choses étant ce qu’elles sont, j’ai mis un certain temps à me faire une opinion sur la critique littéraire. Eh bien ! C’est fait.
Il y a quand  [...]

- CONNEXION
Ce n’est pas l’être ce qui est suprême, c’est la connexion. On ne le voit pas, l’être, dans l’arrière-plan d’une scène de la crucifixion (choisie  [...]

- CONTINU
Les catégories du continu et du discontinu sous-tendent tout le discours critique, toutes disciplines confondues.
Ce sont des notions abstraites  [...]

- CONTRAINTE
Il peut être utile de revenir sur les différentes extensions qui sont données au terme de « contrainte ». Le terme est relativement ancien (du XIIIe  [...]

- COMMERCE
Toute la philosophie ignore, méconnaît, méprise le commerce.
Soit il est totalement ignoré, soit il est réduit à une activité vile, quasi honteuse ou  [...]

- COMPRÉHENSION
Qu’est-ce que la compréhension ? La compréhension n’est pas une donnée morte mais une activité. Et la compréhension est une chose jamais finie. J’ai  [...]

- COMPOSITION
J’ai voulu écrire une composition. A la petite semaine. C’est-à-dire, en respectant les jours de la semaine. En effet, il semble que d’importants  [...]

- CERCLE
Le monde est basé autour d’un cercle impossible que nous observons depuis des siècles.
Au centre de ce cercle, une danse des temps anciens, des  [...]

- CLAVIER
les mots, par eux-mêmes, ne transmettent rien. Le mot « souffrance » ne transmet pas le sentiment de la souffrance, sinon sur un plan intellectuel  [...]

- COGNAC
En matière de versification par exemple il est évident que cognac rime avec cognac.
De là, on peut déduire que cognac / cognac est une rime  [...]

- BOUSSOLE
Les boussoles sont déréglées. Comment y procède-t-on ? Exemple.
Le problème de s’orienter dans la pensée – il en va du poème comme du reste.
Patrice  [...]

- CACA
On ne sait pas ce qu’on aime. Souvent on n’aime pas avoir à voir ce qu’on aime. Qui n’a aimé son caca ? Pourquoi rejette-t-on ce qu’on a un jour  [...]

- CAPRI
Les immeubles longent les avenues comme des horloges parlantes. En descendant l’un d’eux j’ai croisé un chevreuil suspendu à un fil téléphonique :  [...]

- CENTRIFUGES (forces -)
L’écriture du poème est déterminée, surdéterminée par des forces inconscientes (qui peuvent au mieux être « conduites » par l’exercice conscient de  [...]

- BOULEZ (Pierre) - in CORTO 26
Ce texte
est publié aussi dans la revue Corto nº 26
pour les versions papier et numérique
Chez [Le chasseur abstrait éditeur...]  [...]

- BOUCLE
C’est un moment de La prisonnière de Proust. Un moment qui forme une boucle, ou plutôt une série de boucles, autour du nom d’Albertine (qui est  [...]

- BOUILLOIRE
Ah ! La dodécaphonie !
C’est une chose si belle, si douce... Mais non. Là, il s’agit d’une série « bouilloire » où l’eau tente de hacher menu des  [...]

- AXE PARADIGMATIQUE SYNTAGMATIQUE
Si Roman Jakobson a le premier rapporté la structre de la langue, de façon transcatégorielle, à une organisation abstraite appelée axe paradigmatique  [...]

- AUTOBIOGRAPHIE
L’autobiographie de René Char (mais une autobiographie discursive, pour ainsi dire, ou éthique, comme on voudra) tient dans un mouchoir de poche :  [...]

- AUTOMATISME
Idéalement, l’écriture automatique laisse de côté le « moi » volontaire. C’est une réalisation concrète du principe rimbaldien,
« Je est un autre ! il  [...]

- ATTENTAT
« Un étrange attentat », dit le présentateur à la radio. Le 25 décembre, en Allemagne, dans une église protestante. Une femme d’une quarantaine d’années  [...]

- AU CLAIR DE LA LUNE
« Au clair de la lune », j’y songe à ce moment, c’est une chanson exceptionnelle par la richesse qu’elle recèle. Voici quelques mois, je m’étais noyé  [...]

- AURELIA
En errant dans le mot et son dédale inapparent j’ai appris que « série » était un mot sans sens.
Le mot est si abstrait et ambivalent que  [...]

- ASSOCIATION
La notion d’association est ambiguë. Prise pour elle-même, elle équivaut à une forme d’addition. Elle n’implique qu’un faible degré d’intégration.  [...]

- ARBRE X FALAISE (formule -)
La formule « arbre fois falaise » entraîne une réalité soluble. Nous obtenons un « résultat = potentialité de arbre x falaise ». Ce qui implique une  [...]

- ASPECT VERBAL
La notion d’aspect en linguistique n’est pas, c’est une litote de le dire, complètement stabilisée. C’est aussi qu’elle se décline très différemment  [...]

- ADIEU
Deux fois adieu - n’est pas crédible. De là, que dire ou faire ? Un abandon de crédibilité serait une réponse : croyez, ne croyez pas, mais cessez de  [...]

- ADJECTIF
Si l’on voit d’un côté fleurir des discours qui promeuvent la série et le sériel, de l’autre c’est un mot devenu transparent dans l’espace social  [...]

- ANARCHIE
L’anarchie, stade suprême du sérialisme (qui, en retour, en est la concrétisation). Parce que les éléments de la série sont uniques, c’est-à-dire  [...]

- ACTION SÉRIELLE
Une lumière éteinte, reste une autre - à éteindre. Ou à étreindre.
Que veux-je dire ?

- ACTION (langage d'—)
L’impératif est une structure très intéressante quand on y pense. Voilà qui a occupé mes pensées de ce matin, vers cinq heures et demi, six heures. Car  [...]

- ACIER (demain l'-)
Le métal en fusion coule : ils rient. Moi je note tout malgré des séries d’hallucinations et j’appelle la presse. Notre envoyé spécial aux fonderies  [...]

- ABSTRACTION
L’art abstrait est abstrait, comme la musique. Il acquiert un degré de pure abstraction si toute notre attention est captée par des formes, par un  [...]

- ABSENCE (de la série)
L’absence de la série est un cercle vicieux. On sait que le vers français a ignoré ce mot de façon quasi unanime jusqu’à André Breton. L’unique  [...]
Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2017 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -