Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Toute éducation est imparfaite
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 23 juin 2013.

oOo

L’absence de liberté est une expérience banale qui laisse sans voix celui qui la subit dans la personne d’une personne qui lui est chère. Mais rester sans voix et s’éloigner - littéralement s’éclipser, c’est-à-dire renoncer à rayonner - c’est se rendre complice d’une ignominie parfois consentie par la victime qui n’est pas que victime, mais aussi actrice d’un enfermement qui profite à cette part d’elle-même qu’elle a librement consentie à aliéner, mais pour quel profit ?

Pas le sien directement en tous cas, bien qu’il faille penser que se joue là un attrait pour ce qui n’étant pas soi et de soi a peut-être une fonction rédemptrice : pour une femme, ce sera expier une faute originaire : elle est devenue mère, à l’instar de sa propre mère, ce qui a fait d’elle la rivale de sa mère... Elle a voulu faire mieux que sa mère et elle a échoué, par la force des choses…

S’acharner alors à être mère, c’est tenir tête à sa propre mère, ne pas lui faire ce plaisir : lui avouer qu’on n’a pas fait mieux qu’elle…

Cet acharnement a une double fonction : elle permet à la mère de contrôler la vie de son enfant, en s’occupant activement de lui - « noble » souci, valorisé par toutes les sociétés qui enjoignent aux femmes d’être de bonnes mères - et elle autorise la femme qu’est toute mère à tolérer la présence d’un homme-père qui n’a plus lieu d’être, parce qu’en tant homme il s’est révélé être insuffisant, voire odieux, tolérance nécessaire, si, outre le bénéfice économique qu’elle en retire et qui profite à son enfant, elle veut entretenir l’illusion auprès de sa propre mère qu’elle jouit d’être mère à son tour, alors qu’elle est en proie à toutes les difficultés que rencontre tout un chacun dans l’éducation des enfants.

Toute éducation est imparfaite… On le sait pour avoir subi l’éducation imparfaite de nos parents…

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -