Catalogue de Valérie Constantin
[retour au sommaire]

Valérie - par Robert Vitton

Le siècle avait quelques ans, je brodais çà et là, au petit bonheur la chance, des poèmes sur la toile universelle, quand me vinrent d’Andalousie un signe et des paroles. Patrick et Valérie… Valérie et Patrick…

L’Art, la Littérature, la Musique ! Une revue…

La Ral, m devint pour moi et tous les partants, un lieu de rencontres, de partage, de connaissance, un lieu parfois imaginaire. On s’y côtoie, on s’y découvre, on s’y fait confiance, on s’y rassure, on s’y apprécie, on s’y révèle on y rêve, on y songe, on y débat, on y échafaude, y réalise des projets insensés, des projets collectifs et individuels, en un mot comme en cent, on y vit. Pour ma part, la Ral,m a pris une grande place dans mes écritures parce que des commandes m’ont été faites, sans compter celles que j’ai cru bon de me faire. Des voies battues, des chemins buissonniers, des sentiers de traverses, des raidillons frayés m’ont conduit dans des aventures insoupçonnables et ouvert de fabuleux horizons. Il manquait une autre concrétisation et pas des moindres, quelque chose que l’on emporte avec soi, que l’on caresse, que l’on tripote, que l’on respire, quelque chose avec table des matières, avec épitre dédicatoire, avec préambule, avec quatrième de couverture…

La construction et la fabrication d’un livre n’est pas une mince affaire. Il faudrait relater la rencontre et la confrontation de l’éditeur et de l’auteur.

D’emblée, Valérie devient l’interlocutrice qui écoute, suggère, conseille, rassure et encourage, mettant ses connaissances techniques, sa culture et son sens artistique, au service des auteurs, ne ménageant jamais sa peine ni son temps.

Je passe sur l’installation de mes désormais éditeurs en France. Très vite, elle devient l’amie, la confidente et lorsque l’occasion nous est enfin donnée de nous voir, c’est pour goûter la belle aventure des salons du Livre, de la Revue, à Paris, à Rodez. Moments intenses… Chaleureuse, généreuse, elle favorise les échanges avec les auteurs du Chasseur abstrait.

Valérie, c’est aussi et surtout, une exceptionnelle plasticienne, illustratrice de talent (notamment de trois de mes ouvrages, les faisant entrer dans la catégorie des « beaux livres ») qui mène, de front, une œuvre personnelle, originale, dense, foisonnante. Au-dessus de mon bureau, ses peintures me réchauffent le cœur et l’âme…

Valérie est indissociable de Patrick ; à tous les deux, ils ont formé un binôme d’éditeurs intransigeants mais avec l’ambition de servir d’abord leurs auteurs.

 

Robert VITTON, juin 2021

2004/2021 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - pcintas@ral-m.com - 06 62 37 88 76

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -