Catalogue de Valérie Constantin
[retour au sommaire]

RALM no 15 - Livre d’artiste (juin 2006)

Liens sur le travail plastique que Valérie Constantin a consacré au texte.

La peinture nous force au silence pour nous rendre capable d’entendre sa rumeur. La poésie propose sa rumeur pour nous rendre sensibles aux couleurs du silence. (Michel Butor)

Dans tous ces livres, la caractéristique commune est le rejet de l’illustration, au sens traditionnel du mot, c’est à dire une illustration servile et littérale, qui a pour fonction principale celle d’adapter l’écrit au lecteur.

Ici, l’illustration est parallèle au texte. Le texte et l’image vont de pair. Ils sont associés de telle manière que l’on ne lit pas l’un sans regarder l’autre. C’est leur globalité qui s’offre au regard du lecteur.

C’est ce que je cherche quand je mets en image un écrit.

Lorsque une lecture m’émeut, me bouleverse, m’ensorcèle, j’ai besoin de la traduire, de l’écrire avec les mots qui sont les miens : la ligne, le point, la couleur.

Cette rencontre avec un autre artiste va générer toute une angoisse liée à la création même : les tâtonnements, les inquiétudes, les détours, les directions, les découvertes. Jusqu’à trouver les matières, les rythmes, les couleurs, la composition. Jusqu’au moment où ça y est, c’est ça... où l’objet-texte est devenu l’objet-œuvre... où l’image dit ce que le texte suggère... où l’osmose est créée... où le texte illustré peut être proposé à l’écrivain, au poète. Alors une autre histoire commence...

Ce que je recherche dans ma démarche de peintre illustrant (au bon sens du terme), c’est que mes images rendent l’œuvre nécessaire.

Valérie CONSTANTIN

[RALM no 15]

2004/2021 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - pcintas@ral-m.com - 06 62 37 88 76

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -