Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Badinerie de Charles Bukowski
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 26 novembre 2017.

oOo

Je dis aux femmes que mon visage, c’est mon expérience, et que mes mains sont mon âme, n’importe quoi pour qu’elles baissent leur culotte - Charles Bukowski

 

Le fauve est là, légitime.
La sobrité du mobilier est en adéquation avec la démarche de l’auteur. Les noms ou substantifs particuliers se succèdent, affirmant leur immutabilité : table, siège, micro ... auditorium ...
Contenant en verre ou ... bouteille ...
Boisson forte ... oui, alcool ...
Tabac.
Puis, le squelette molesté par le temps se mue en gestes économes, tandis que la voix, elle, commence à diffuser le flux narratif ...
La cage du fauve semble éternelle, oui, son thorax continue de vivre, il scande, maintenant, des mots précis, surgis de la plume ...
La masse humaine est volumineuse. L’espace est plein.
Rien n’est vacant, en somme, qu’il s’agisse des consciences, des contenants, de l’espace ...
Des intentions ...
Comme au premier rang, là, devant, les jambes de la dame se croisant et se décroisant, encore, dévoilant une chair blanche et longue, une chair équilibrée ... aux mouvements assidus ...
Une canette, maintenant, surgit de l’espace, venant de loin, une canette captée par l’auteur et sa main d’ours. Bloquée. Décapsulée. Ingérée.
Quelques sourires naissent, notamment celui de la dame, devant.
La folie ordinaire oeuvre à plein régime.
Les aiguilles avancent en révolution, le liquide baisse dans le contenant, l’exhalaison du tabac augmente ... et les réactions commencent à pleuvoir ... les jambes se croisent et se décroisent encore ... toujours ...

- Monsieur Bukowski, j’aimerais coucher avec vous, dit la voix de la jeune femme à l’oreille du fauve en train de signer.
La canette est froissée de toutes parts, maintenant, et le bruit phénoménologique qu’elle produit sur le sol se fait entendre encore ...
Les frimas de l’alcool sont là, oui, et le travail accompli.
Le retour à la machine à écrire est proche, son imminence se fait ressentir.
Quelques saillies terminales, quelques primesauteries en guise de salut, et le fauve se lève.
Se retire.
En pape d’un humanisme hédoniste.

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2017 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -