Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
nouveauté : N3
roman in progress

En ligne : cliquez
En Harley-Davidson
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 20 mars 2016.

oOo

 

Extrait de [La trilogie française...]


« Mais ce ne sont pas mes affaires ! dis-je soudain dans un accès d’une étrange sincérité. Je suis ravi de vous connaître, mais au fond, je dois bien l’admettre, je pense plus à ma moto qu’à vos essais fondamentaux sur je ne sais quelle patience dont vous acquîtes connaissance au cours d’un noir enfermement que vous destinez au roman. Une Harley c’est une chienne ! Il a fallu qu’on me la prenne et figurez-vous que voilà, c’est la deuxième que mes bras laissent échapper des pénates que je nourris de mes deux pattes en travaillant pour le patron. Mais où trouverai-je les ronds pour m’en payer une troisième ? J’en dois tellement que les blèmes vont me coûter encor plus cher ! Voilà comment c’est dans l’Enfer. On est toujours le domestique de quelqu’un dans la république, mais en-dessous du bon larbin on devient gibier à robin. Je l’avais pourtant cru facile, cette vie dans un coin tranquille sans attentat pour tout gâcher ! On ne m’a jamais vu cracher sur les douces prérogatives que la monarchie élective accorde à ses meilleurs valets. Mais voilà on peut mal tomber. Excusez-moi pour la franchise, en espérant qu’elle est permise dans ce lieu que vous dominez de la hauteur du condamné qui a payé ce qu’il mérite dans un milieu de cénobites qu’on garde fermé au public. Si je comprends, je tombe à pic. Je vais servir à quelque chose dont j’ignore jusqu’à la cause. Un avantage sur les cons qui franchissent le Rubicon pour voyager au bout du monde avec un billet de seconde. Je ne sais pas si je traduis comme il faut avec les ennuis ce que vous portez sur la couenne sans avoir besoin de bécane. Dites-le-moi si j’ai tout faux et si je suis sur l’échafaud en train de prier pour des prunes. Ah ! Les revers de l’infortune quand on n’est plus sur sa Harley, ça vous transporte sans billet ! Pourtant je ne veux pas la Lune ! En tous cas pas si j’importune. Faites ça vite et au forfait. Mais précisez-moi si après je peux monter dans la voiture pour tenter d’autres aventures comme retrouver ma moto qui m’appartient ipso facto. Voyez comme je m’illusionne ! Mais la moto, ça me passionne, alors qu’entre hommes les amours ça me laisse froid comme un four qui ne cuit plus depuis des lunes et se souvient de ses rancunes. »

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

 

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -